Catégories
Semaine sainte

Des perles de la Résurrection

Je vous avais posé la question : Est-ce possible de vivre la Semaine sainte en famille?

Et bien, avec ce blogue, nous avons vu que plus de 150 foyers se sont inspirés des démarches proposées pour vivre eux-mêmes ce temps liturgique en famille durant ce confinement.

Je portais le désir de vous partager quelques perles que les familles nous ont échangées depuis Pâques.


« J’ai aimé beaucoup faire moi-même mon pain. »

(fille 4 ½ ans)

« J’ai apprécié prendre en charge l’éducation de la foi auprès des miens. »

(maman de 2 enfants 2 et 4 ans)

« Nous sommes une famille nombreuse et les plus vieux enfants pouvaient prendre en charge, eux aussi, la liturgie de certains gestes à poser. Un exemple, pour le chemin de croix, chacun est parti avec une des stations pour préparer ce qu’il fallait. C’est la première fois qu’on le vit comme cela en famille, et c’est très bien. Je sens que chacun à leur niveau a reçu quelque chose! »

(maman de 8 enfants de 1 mois à 11 ans)

« Nous avons vécu le geste du lavement des pieds en famille. Un beau moment pour faire des prises de conscience sur le sens du service les uns envers les autres. »

(maman de 3 enfants)

« Dans  les grâces vécues,  il y a le lavement des pieds en famille avec prière et imposition des mains inspiré de nos Jeudi Saint à l’Arche. C’est un  moment de  tendresse  de Dieu  qui passe par chacun de nous… Et  nous  fait  prendre conscience  de la  posture de service que l’on prend les uns pour les autres au quotidien.  Et permets de recevoir aussi l’amour par la prière les uns sur les autres ! 

Aussi,  notre petit de 2 ans,  le Vendredi saint  après que l’on ait préparé notre  espace de prière  pour  une vénération de la croix,  il va s’y asseoir spontanément  et dit « prier »  et commence à réciter le Notre Père, quel beau clin Dieu!»

(maman de 3 enfants de 1 mois à 5 ans)

 « Ça m’a permis d’être debout témoignant auprès dès miens qui est Jésus, et comment il  agit personnellement dans ma vie! »

(papa de 5 enfants)

« Le fait d’avoir eu à tout préparer nous-même en s’inspirant de la démarche du blogue mamanalamaison, nous avons pu le mettre plus à notre couleur, impliquant chacun. Ç’a été super beau. Depuis plusieurs années, nous allons à l’église pour vivre les jours saints, mais cette année, étant tous ensemble en confinement, nous l’avons vécu avec le cœur, non pas extérieur de nous, mais bien au cœur de notre famille. Chaque geste avait un sens. Jésus est Ressuscité! Alléluia! »

(maman de 4 enfants de 6 à 15 ans)

« Les temps de prière, on les vit, on ne les subit pas … c’est ça la liturgie… la vivre et non juste regarder ce qui se passe en avant! »

(papa de 4 enfants)

« Un magnifique moment vécu en famille fut le Vendredi saint au souper. Nous avions vécu le lavement des pieds et l’attente avec Jésus au jardin, le jeudi soir. Nous avons vécu le chemin de croix et notre garçon de 3 ans était préoccupé de laisser Jésus tout seul dans le tombeau, il voulait dormir avec Lui pour ne pas le laisser seul… « Maman, Jésus a des bobos, je l’aime et je ne veux pas le laisser tout seul » m’a-t-il dit. Donc, à la fin de la journée du vendredi, plein d’émotions diverses, nos cœurs étaient prêts à accueillir le silence. Nous avons disposé les éléments du souper (qui était la démarche du repas différent proposé sur le blogue). Nous avons lu les passages bibliques et passés la nourriture sans le manger. Une fois les textes proclamés, nous avons mangé ce qui était dans notre assiette dans le silence (un gros 15 minutes sans bruit où tous mangeaient). En 8 ans, je n’ai jamais mangé un seul repas en silence. Dieu a passé dans les cœurs. Tous, nous étions paisibles et impressionnés de voir le travail que le Seigneur faisant en nous par la douceur du silence et de l’attente. C’est encore plus impressionnant lorsqu’on pense que j’ai 4 enfants de 1 à 7 ans. »

(maman de 4 enfants)

« Nous avons pris notre foi davantage en main. Un exemple, la croix de bois a été fabriquée par papa et les garçons. Nous avons été touchés par l’entraide fraternelle vécue entre les familles pour vivre la montée pascale; comment la vivre et comment faire pour que les enfants aiment les démarches et la liturgie de la Parole à leur portée. Nous avons vu les grâces pleuvoir à travers toutes les démarches proposées: nous avons vu les enfants ouvrir leur cœur encore plus grand à Jésus.  La gravité avec laquelle les plus grands enfants prenaient conscience des injustices qu’a vécues Jésus dans le Chemin de Croix nous a touchés. C’est un des beaux fruits des démarches vécues en famille. Aussi, la joie dès le samedi soir était d’autant plus grande, puisque nous avions pris en main notre foi. Nous n’étions pas passifs, mais bien actifs avec la démarche proposée. Gloire à Dieu, Jésus est vivant dans nos familles! »

(maman de 4 enfants de 6 mois à 5 ans)

Plusieurs familles nous ont témoigné qu’ils ont vraiment senti ce que l’on veut dire par l’église domestique. La famille forme une petite communauté de foi et une cellule dans le corps de l’Église universelle.

Continuons à être des semeurs d’espérance, de foi et de charité, là où nous sommes, auprès de nos familles. L’Église c’est nous avec vous!

Valérie Tremblay

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *