Catégories
Bricolage Carême Pastorale

Mercredi des cendres

Un mercredi qui pourrait passé sous silence sachant que nous pouvons peu se réunir avec nos communautés chrétiennes… mais pourtant, ce jour nous ouvre sur un chemin… pas toujours facile, mais assurément pas dans la solitude! Jésus se fait présent d’une manière particulière!

Quelques idées pour vivre ce Mercredi des cendres avec votre famille…

1- La veille du mercredi, c’est MARDI GRAS!

2- Souligner le mercredi des cendres par le manque en nourriture

3- Une journée d’offrande toute spéciale

4- Un bricolage

5- Notre coin de prière familiale

6- Un temps de prière


1- La veille du mercredi, c’est MARDI GRAS!

Chez nous, le mardi gras est une fête bien attendue… oui c’est une fête! Tous se costument et/ou se maquillent. Nous dressons des mini tentes dans la maison, nous dinons à l’intérieur et faisons (ou essayons) de faire la sieste. Le soir après le souper, toujours costumés, nous faisons une soirée dansante : valse et chansons de louanges. Au menu du dîner : le repas que les enfants choisissent : jello, popcorn, crudités, carrés rice crispies. Pour souper, se sont des crêpes avec plein de garnitures différentes, autant sucrées que salées!

Vous comprenez que c’est vraiment une fête!!!

2- Souligner le mercredi des cendres par le manque en nourriture

Eh oui, le jeûne! Après la fête, c’est le jeûne. Évidemment, l’Église nous invite à faire le jeûne pour les personnes pouvant le vivre (les enfants, les femmes enceintes ou qui allaitent, et les personnes malades ne sont pas tenues au jeûne). En famille, nous avons fait le choix de s’abstenir de quelques habitudes alimentaires le mercredi des cendres, le vendredi saint et tous les vendredis du Carême. Nous ne prendrons pas de jus au déjeuner, nous mangerons principalement du pain avec seulement un beurre de noix. Au dîner, du pain, du fromage et quelques fruits. Pour le souper, un potage (plein de légumes) et du pain. Évidemment, les collations : noix et eau… et surtout l’eau est essentielle pour vivre une journée de jeûne dans la joie (et prévenir les maux de tête).

3- Une journée d’offrande toute spéciale

Jeûner, prier et partager… ne servent à rien si ce n’est pour offrir par amour au Seigneur!

En ce jour de mercredi des cendres, pourquoi ne pas en profiter pour écrire, dessiner ou imprimer des photos des personnes ou des événements qui nous touchent particulièrement et pour qui nous aimerions prier! Cette belle affiche pourrait être installée dans notre coin de prière durant le temps du Carême.

4- Un bricolage

Nous sommes invités à fabriquer des fleurs ou des étoiles « magiques » qui s’ouvrent dans l’eau. Nous pourrions fabriquer ces fleurs de 3 couleurs qui nous rappellent les 3 défis du Carême que l’Évangile de ce jour nous invite: Prière, Partage (aumône) et Privation (jeûne).

Comme ces fleurs qui s’ouvrent dans l’eau, nos cœurs sont invités à s’ouvrir à la voix de Dieu.

Voici la démarche à suivre :

5- Notre coin de prière familiale

Aujourd’hui marque un passage important dans notre année liturgique. Nous vivrons ces 40 prochaines journées différemment. Nous sommes invités à suivre Jésus… sur des chemins qui ne sont pas toujours beaux et douillets.

Pourquoi ne pas appauvrir nos coins de prière? Simplement garder l’essentiel… La Bible, une plante (présence vivante près de Dieu) et une bougie. Chez nous, il y aura notre décor du Carême avec notre démarche. Mais nous ne mettrons pas de nappe sous la Parole de Dieu, nous n’aurons pas plusieurs bougies qui entourent la Parole, nous ne garderons pas les bricolages qui parlent de Dieu que les enfants ont fait, à cet endroit, comme à l’ordinaire. Pourquoi? Simplement pour marquer la différence…

Si nous voulons, nous pourrions installer une nappe mauve aux couleurs liturgiques de l’Église sous la Parole ou sur la table de cuisine.

Laissons l’Esprit Saint nous inspirer!

6- Un temps de prière

  • Faire votre signe de la croix
  • Demander l’Esprit Saint qu’il vous accompagne et guide votre prière.
  • Chanter un chant qui conduit nos cœurs vers Jésus. exemple : Jésus, j’ai confiance en toi.)
  • Prendre la Parole de Dieu du jour et la lire. (lire ou visionner au moins l’Évangile)
  • Partager un mot ou une phrase qui te touche personnellement avec ou sans explications.
  • Faire un partage en famille sur le sens du Carême et les défis que chacun choisis.
  • Installer les trois mots-clés (prière, partage, privation) du Carême dans notre coin de prière.
  • Chanter un chant d’action de grâce.
  • Inviter chacun à dire pour qui aujourd’hui nous offrons (ou avons offert) avec AMOUR ces petits sacrifices à Jésus.
  • Terminer votre prière par le signe de la croix.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *