Chemin de croix

En ce Vendredi saint, nous sommes à notre 2e journée de notre marche avec Jésus. Hier, nous avons veillé et prié avec Lui. Aujourd’hui, nous allons l’aider en prenant notre croix.

(Ce chemin de croix est proposé pour tous, particulièrement pour les enfants qui ne savent pas ou peu lire)


Matériel utile pour le temps de prière :

  • Colorier préalablement les dessins des 14 stations.
  • Préparer les 12 objets dans 12 pots, 12 œufs plastiques ou 12 sacs Ziploc. (Vous pouvez choisir aussi d’avoir « 12 œufs » par enfant, au lieu d’être 1 par famille pour chaque station)
  • Voici les objets nécessaires pour chacune des stations :

–  1e  station : Une corde ou du ruban assez large pour attacher à la croix et rouleau de ruban adhésif

2e station : Des petites croix en papier découpées, avec le nom de chacun des membres de votre famille.

3e station: Un pansement et poubelle portative (ou le fond d’une poche !)

4e station : Une image de la Vierge Marie

5e station : Un petit pot de peinture et quelques lingettes pour se nettoyer

6e station : Un petit bout de tissus doux

7e station : Un pansement

8e station : Un papier mouchoir

9e station : Un pansement

10e station : Un vêtement quelconque; mauve si possible (à mettre près de la station) (pas besoin d’œuf)

11e station : Un clou et un marteau (à mettre près de la station)

13e station : Une huile parfumée et tissu blanc pour l’embaumement (vieux t-shirt blanc à couper en bandelettes). (Il y a 2 œufs à cette station.)

  • Avoir un casseau d’œufs vide ou un panier pour y déposer vos objets.
  • Croix à fabriquer avec des branches d’arbres, des planches de bois ou un grand carton. L’installer debout dans la neige pour la 2e station (si vous êtes à l’extérieur).
  • Tombeau à fabriquer. Voici différentes idées. À installer près du coin de prière.

Rappelons-nous que ce ne sont que des suggestions, usez de votre imagination pour la fabrication et l’utilisation des objets mentionnés ci-dessus.

Déroulement

Préalablement, avoir installé les affiches des 14 stations autour et dans la maison, avec les « œufs » et les objets près des stations. (Si vous voulez, vous pouvez cacher les œufs près de la station… ça donne plus de défis aux enfants).

Avoir en main les feuilles du chemin de croix, ruban adhésif, quelques lingettes et le « casseau d’œuf ».

Expliquer et commencer le chemin de croix habillé avec nos vêtements extérieurs devant la porte (juste avant de sortir), si vous le vivez dehors.

Vivre chacune des stations.

À chaque station:

  • Les enfants sont invités à dire le nom de la station
  • Ils sont invités à trouver l’œuf correspondant et à l’ouvrir.
  • Un parent lit la Parole de Dieu et la courte explication.
  • S’il y a un enfant sachant lire, il pourrait lire la prière et le répond.
  • Nous terminons en posant le geste.

En marche entre les stations, nous pouvons chanter le chant suggéré ou prier des « Je te salue Marie ».

À la fin du chemin de croix, nous pouvons terminer la prière par l’intercession pour le monde ou attendre plus tard dans la journée.

Bon chemin de croix !

On peut télécharger le document suivant si on a besoin du texte du « Je te salue Marie »:



Première station

Jésus est fait prisonnier

Parent

‘’Les grands prêtres leur livra Jésus pour qu’il soit crucifié.’’

Jn 18, 1-42

On a lié les mains et de Jésus.
Il est entouré par des gardes comme un brigand.
Il est seul devant Pilate, pour défendre l’Amour.
Il reste calme, sans colère ni amertume.
Où sont donc tous ses amis, toute cette foule qui l’aimait tant au dimanche des Rameaux? Tous l’ont abandonné !

Réflexion

Parfois, il nous arrive de connaître une grande solitude, de nous sentir seuls, abandonnés, accusés et délaissés. Aussi, il nous arrive de ne pas être là pour nos amis, nos frères et nos sœurs !

Prière

Dans ces moments-là, Seigneur, aide-moi à aimer ceux qui m’entourent, ceux qui me rejettent ou qui parlent en mal de moi; aide-moi à ne pas me mettre en colère et à rester en paix comme Jésus.

Enfant

Prions ensemble : Jésus, apprends-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, apprends-moi à aimer comme toi.

Geste

Tenons cette corde jusqu’à la croix pour nous rappeler l’arrestation et l’accusation de Jésus.

  • Arrivé à la 2e station, nous pouvons attacher et coller la corde avec du ruban adhésif pour éviter qu’elle tombe en chemin.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Deuxième station

Jésus est chargé de la croix

Parent

‘’Ils se saisirent de Jésus. Et lui-même, portant sa croix, sortit en direction du Golgotha.’’

Jn 18, 1-42

Jésus porte le fardeau de nos fautes, de nos manques d’amour, les uns envers les autres.
Il souffre en son corps, mais aussi dans son cœur. Il accepte de prendre la croix avec amour et docilité.

Réflexion

Parfois, nous souffrons dans notre corps : nous sommes malades, nous avons mal. D’autres fois, c’est notre cœur qui a mal, nous sommes malheureux parce que nous nous sommes disputés avec nos parents, nos frères et nos sœurs, ou avec nos amis…  (Pause)

Prière

Aide-moi Seigneur à accepter courageusement, comme Jésus l’a fait, ce qui nous fait souffrir : nos échecs, nos maladies, l’éloignement des personnes que nous aimons.

Enfant

Prions ensemble : Jésus, aide-moi, à accepter ma croix.
R/ Jésus, aide-moi à accepter ma croix.

Geste

Nous t’invitons à venir coller sur cette croix de bois ta petite croix de papier portant ton nom.

  • Nous pouvons coller la croix avec du ruban adhésif.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »

Croix de Jésus
Avec la permission de la Famille Marie-Jeunesse.


Troisième station

Jésus tombe

Parent

Jésus est tombé sous le poids énorme de sa croix.

Toi et moi, il nous arrive de trouver notre croix, ou ce qui nous arrive trop lourd à porter et de vivre du découragement. Il nous arrive aussi de tomber comme Jésus sous le poids de la méchanceté humaine, de la haine, du mépris, de l’orgueil, de l’égoïsme. Mais Jésus a surmonté tout cela, il s’est relevé, il n’a pas abandonné le chemin de la confiance et de l’amour.

Réflexion

Parfois, tout nous semble difficile, insurmontable… les relations avec nos amis, avec nos parents, la solitude, les disputes dans la famille. Aimer et pardonner nous semble trop difficile.

Prière

Dieu d’Amour, aide-moi à ne pas abandonner ton chemin, à garder confiance en ta présence, qui me relève dans les moments difficiles.

Enfant

Jésus, aide-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, aide-moi à aimer comme toi.

Geste

Coller le pansement sur la croix.

  • Prévoir une petite poubelle portative

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Quatrième station

Jésus rencontre sa mère

Parent

Marie, la mère de Jésus souffre profondément.

Elle est remplie de douleur à la vue des souffrances de son fils, mais dans son malheur, elle garde confiance ! Elle est là près de Lui. Sa présence silencieuse apporte le réconfort, le soutien à Jésus, il n’est plus seul…

Prière

Marie, maman du ciel, tu es toujours à mes côtés même si parfois je l’oublie. Je te confie mes peines et mes inquiétudes. Merci Marie pour le réconfort que tu apportes dans ma vie. Montre-moi à apporter réconfort, courage et soutien à ceux qui m’entourent. 

Enfant

Marie, merci d’être près de moi.
R/ Marie, merci d’être près de moi.

Geste

Gardons près de nous l’image de Marie qui marche avec nous.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Cinquième station

Simon de Cyrène
porte la croix de Jésus

Parent

“Les soldats trouvèrent un nommé Simon, originaire de Cyrène, et ils le réquisitionnèrent pour porter la croix de Jésus.”

Mt 27, 32

Simon de Cyrène ne connaît pas Jésus, c’est peut-être une personne éloignée de Dieu. Pourtant, il aide Jésus à porter son lourd fardeau.

Réflexion

Est-ce que nous connaissons des gens qui savent prendre du temps pour les autres, pour les écouter, les accompagner, les soulager d’un poids trop lourd ? Et nous, comme eux, sommes-nous capables de faire cela pour ceux autour de nous qui souffrent ?

Prière

Seigneur, donne-moi les yeux pour voir autour de moi la souffrance des autres et aussi la charité pour les écouter, leur accorder de mon temps, pour soulager leur souffrance.

Enfant

Jésus, aide-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, aide-moi à aimer comme toi.

Geste

Nous mettons un peu de peinture sur notre pouce nous faisons notre emprunte sur la croix.

  • N’oublions pas d’avoir une lingette pour se laver le pouce

Déplacement de la croix avec un chant approprié
proposition : Comme Simon (Robert Lebel) ou réciter un « Je te salue Marie »

Comme Simon
Avec la permission de Robert Lebel.

Sixième station

Véronique essuie le visage de Jésus

Parent

Nous ne savons pas qui est Véronique,[1] mais nous savons qu’elle a été là sur la route quand Jésus avait le visage rempli de sueur, de sang et de douleur pour l‘apaiser. Par son geste de compassion et de tendresse, elle montre à Jésus qu’elle l’aime.

Réflexion

À la maison et autour de nous, il y a des amis tristes, déçus ou mis à l’écart, qui auraient besoin de notre gentillesse, de notre sourire.

Prière

Apprends-moi, Dieu notre Père, à te reconnaître dans les gens souffrant autour de moi, à poser des gestes de compassion et de tendresse pour soulager les personnes que je rencontre.

Enfant

Jésus, apprends-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, apprends-moi à aimer comme toi.

Geste

Comme Véronique s’est faite proche de Jésus, je vous invite à faire un geste de compassion et de tendresse en essuyant la croix et accrochant notre linge à celle-ci.

  • Nous pouvons coller  avec du ruban adhésif.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
Proposition : Comme je vous ai aimé (Famille Marie-Jeunesse) ou réciter un « Je te salue Marie »

[1] Note sur Véronique il s’agit d’une femme pieuse de Jérusalem qui, poussée par la compassion lorsque Jésus-Christ portait sa croix au Golgotha, lui donna son voile pour qu’il pût essuyer son front.

Comme je vous ai aimé
Avec la permission de la Famille Marie-Jeunesse.

Septième station

Jésus tombe une deuxième fois

Parent

Jésus tombe à nouveau.  Il n’a plus de force… mais, il se relève encore parce que Dieu son Père, qui le soutient, lui en donne la force.

Réflexion

Il m’arrive à moi aussi de tomber, la force me manque… mais à chaque fois quelqu’un m’aide à me relever et je crois que c’est Toi Jésus qui m’aide.

Prière

Jésus dans mes difficultés, il m’arrive de t’oublier et de me décourager. Quand je sens que je n’ai plus la force, aide-moi à faire appel à Toi par la prière (pause) pour que je puisse recevoir de Toi l’aide et la force dont j’ai besoin.

Enfant

Jésus, aide-moi à prier le Père comme toi.
R/ Jésus, aide-moi à prier le Père comme toi.

Geste

Coller un deuxième pansement sur la croix.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Huitième station

Jésus et les femmes de Jérusalem

Parent

“Le peuple, en grande foule, le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur Jésus. Jésus se retourna et leur dit : « Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! Pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants ! “

Lc 23, 27-28

Jésus marche sur un chemin difficile, mais c’est un chemin qui donne la Vie. D’autres, pendant ce temps, s’égarent, car ils n’ont pas mis en priorité l’Amour de Dieu et du prochain… C’est sur eux qu’il faut pleurer…

Réflexion

J’ai le goût de pleurer quand tout semble lourd à porter. Parfois, je vois l’autre souffrir et je ne l’aide pas…

Prière

Jésus, il m’arrive moi aussi de m’égarer, de choisir de faire des actions qui m’éloignent de Toi, des chemins comme la colère, le mensonge et l’égoïsme. Donne-moi de reprendre le chemin du pardon, de la patience, de la vérité et du partage.

Enfant

Jésus, aide-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, aide-moi à aimer comme toi

Geste

Dans la foi, essuyons nos larmes et collons sur la croix le papier mouchoir.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Neuvième station

Jésus tombe pour la troisième fois

Parent

Jésus est tombé trois fois sur le chemin du Golgotha.

Pierre son ami et apôtre l’a renié trois fois. Il a abandonné Jésus…

Comme Jésus, Pierre est tombé et s’est relevé.

Jésus nous apprend qu’il est normal de tomber et que l’important c’est de se relever. Pour nous permettre de revenir vers Lui, Jésus nous ouvre ses bras et nous accueille en nous demandant comme à Pierre : m’aimes-tu ? Pierre m’aime-tu ? M’aimes-tu vraiment ? 

Réflexion

Il nous arrive de refaire les mêmes mauvais gestes, de prendre de mauvaises décisions et de faire comme Pierre… Jésus nous apprend à toujours nous relever sans honte malgré nos rechutes, à croire en son amour patient et inconditionnel. Cet Amour qui nous pardonne. 

Prière

Jésus, merci pour ton amour qui me sauve, apprends-moi à me relever.

Enfant

Jésus, apprends-moi à me relever
R/ Jésus, apprends-moi à me relever

Geste

Coller un troisième pansement sur la croix.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Dixième station

Jésus est dépouillé de ses vêtements

Parent

“Les soldats prirent sa tunique ; alors ils se dirent entre eux : « Ne la déchirons pas, désignons par le sort celui qui l’aura. »”

Jn 18, 1-42

Jésus, on t’a enlevé tous tes vêtements et tu t’es laissé faire. Humblement, sans te défendre devant l’humiliation.

Jésus, tu te laisses dépouiller de tout ce que tu as. Tu abandonnes tout par amour.

Réflexion

Et nous ? Que sommes-nous prêts à offrir et abandonner à Jésus par amour. Nos biens ? Nos talents ?  Notre temps ?

Prière

Jésus, apprends-moi à renoncer à mes désirs parfois égoïstes par amour pour les autres. Ex : À  donner de mon temps, en délaissant pour un temps ma tablette, la télé, ou des jeux électroniques pour aider ceux qui m’entourent.

Enfant

Jésus, apprends-moi à tout te donner.
R/ Jésus, apprends-moi à tout te donner 

Geste

Prendre un vêtement quelconque (mauve si possible) et le lancer au pied de la croix.

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Onzième station

Jésus est cloué à la croix

Parent

“ Lorsqu’ils furent arrivés au lieu dit : Le Golgotha, là ils crucifièrent Jésus, avec les deux malfaiteurs, l’un à droite et l’autre à gauche. Jésus disait : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font. » »

Jn 23, 33-34

Jésus est attaché… cloué à la croix… Il sait qu’Il va mourir…

Jésus ne se débat pas ; Il ne crie pas la haine ou la vengeance (au contraire, Il pardonne); Il vit jusqu’au bout, le chemin de l’amour… puisqu’Il a confiance en l’amour de  Dieu son Père.

Réflexion

Des fois, face à ma douleur et à celle des autres, je n’ai plus de mots alors que d’autres fois j’en dis trop.

Prière

Seigneur, montre-moi à ne pas chercher à me faire justice moi-même et crier ma haine quand on me fait du tort. Apprends-moi à accepter la croix même si elle me fait mal.

Enfant

Seigneur, apprends-moi à ne pas chercher la vengeance. 
R/ Seigneur, apprends-moi à ne pas chercher la vengeance. 

Geste

Chacun prend un clou et « toc » avec le marteau pour l’enfoncer sur la croix.

  • (il serait favorable d’être dans la maison pour avoir une surface plate)

Déplacement de la croix avec un chant approprié
ou réciter un « Je te salue Marie »


Entrons dans la maison, si ce n’est pas déjà de fait !
Pour les 3 dernières stations : près du tombeau

Douzième station

Jésus meurt sur la croix

Parent

« Jésus est resté trois heures sur la croix avant de mourir. C’est très long, trois heures, quand on a si mal. Sur la croix, avant de mourir, il dit : « Tout est accompli. » Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit.”

Jn 18, 1-42

Jésus est seul… les hommes l’ont abandonné, même ses amis…. se tiennent à distance. Seuls Marie, Jean, son disciple bien aimé sont au pied de la croix.

Réflexion

Il m’arrive à moi aussi d’être désemparé, de me sentir abandonné sans secours et sans aide devant les difficultés. Jésus, tu m’apprends à te faire confiance, à te confier  mes projets et à tout te remettre malgré mes peurs.

Prière

Jésus, apprends-moi à te faire confiance malgré tout.
À croire en ton amour.

Enfant

Jésus, apprends-moi à croire que tu m’aimes.
R/ Jésus, apprends-moi à croire que tu m’aimes.

Geste

Jésus est mort pour nous.

Je nous invite à nous agenouiller en silence. Touchons la croix pour la vénérer et offrir à Jésus tout ce que nous portons dans notre cœur. Resterons en prière quelques instants en signe de reconnaissance pour tout ce que Jésus a fait pour nous jusqu’à donner sa vie.

Musique instrumentale


Treizième station

Jésus est détaché de la croix

Parent

”Joseph d’Arimathie, un disciple de Jésus, demanda à Pilate de pouvoir enlever le corps de Jésus. Nicodème et Joseph prirent donc le corps de Jésus, qu’ils lièrent de linges, en employant les aromates de myrrhe et d’aloès selon la coutume juive d’ensevelir les morts. “

Jn 18, 1-42

Réflexion

Joseph d’Arimathie a descendu le corps de Jésus de la croix, l’a enveloppé dans un drap. Il nous montre ce que veut dire : aimer son prochain comme soi-même.

Prière

Jésus, montre-moi à me décentrer de mes besoins pour voir ceux des autres. Montre-moi à me donner pour rendre les autres plus heureux, à rendre service gratuitement sans attendre en retour.

Enfant

Jésus, montre-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, montre-moi à aimer comme toi.

Geste

Avec huile parfumée, faisons les gestes que Joseph d’Arimathie a posés. Et ensuite, emmaillotons la croix qui est signe de la mort de Jésus pour nous.

Écouter le chant proposé


Quatorzième station

Jésus est mis au tombeau

Parent

”Joseph d’Arimathie déposa le corps de Jésus dans le tombeau neuf qu’il s’était fait creuser dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du tombeau et s’en alla.”

Mt 27, 60

Réflexion

Joseph d’Arimathie nous montre ce que veut dire : aller jusqu’au bout pour prendre soin de l’autre.

Prière

Jésus, ne permets pas que je sois emprisonné dans le mal et la tristesse comme dans un tombeau, mais que je demeure dans l’Espérance de jours meilleurs. 

Enfant

Jésus, montre-moi à aimer comme toi.
R/ Jésus, montre-moi à aimer comme toi.

Geste

En face du tombeau, chacun dépose les « œufs vides» à l’intérieur en signe d’étanchement de tout ce que nous avons vécu durant ce chemin de croix. Également, nous pouvons y déposer la croix, si sa taille le permet, sinon, la laisser toute prête.

Et refermer le tombeau de la pierre.

  • Nous pouvons faire le choix en famille, de garder ce lieu dans le calme et la prière jusqu’à Pâques.

Pour ceux qui le souhaitent, nous pouvons prendre une pause, une collation (pain et eau) et poursuivre avec la liturgie du jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *